Durée : 1 x 82 minutes
Diffuseur : Télé-Québec
Année de production : 2015-2016
Format : Documentaire

30 octobre 2014. 8 heures. Raed Hammoud, chroniqueur radio, est en route vers le boulot. Il est encore un peu endormi. Comme chaque matin, machinalement, il lit les journaux sur son iPhone en attendant le métro. Il va très vite se rendre compte que ce matin-là n’est en rien similaire à tous les autres. Une des nouvelles de sa revue de presse est sur le point de le bouleverser profondément…

La page du Journal de Montréal apparaît sur son écran. Les yeux de Raed se fixent sur cette manchette : «Les autorités s’intéressent à la disparition de trois jeunes Québécois musulmans.» Puis son cœur s’arrête. Une photo. Un visage qu’il connaît très bien. Suivent quelques lignes froidement descriptives :

« L’un des jeunes Sherbrookois surveillés, Youssef, est diplômé en psychologie de l’Université de Sherbrooke. Contactée par Le Journal, sa mère dit n’avoir pas pu lui parler depuis des mois « Il se trouve en Syrie ou quelque part, je ne sais pas où… Il ne donne pas de nouvelles. Juste qu’il est vivant, c’est tout. »

Youssef. Son pot de cégep. Parti en Syrie… et certainement pas au Club Med de Damas. Comme une quinzaine d’autres jeunes québécois et québécoises au cours des dernières années, on le soupçonne sérieusement d’être parti faire le djihad armé.

Ces jeunes qui ont peut-être joint les rangs du groupe État islamique, et Youssef le premier, ressemblent à Raed. Lui qui est né de parents libanais, d’une famille aisée, et qui est musulman. Lui qui a immigré à Montréal à 16 ans. Lui qui, jeune adulte, a vécu une crise identitaire et fait son propre chemin dans la religion. Pas le même que Youssef, évidemment…

Raed est renversé par cette nouvelle, par ce départ, par ce choix d’aller faire le djihad. Mais au-delà de la consternation, c’est son incompréhension de cette histoire qui l’obsède : Comment est-ce possible? Comment Youssef a-t-il été recruté? Que s’est-il passé? Où est-il rendu ? Que fait-il exactement là-bas?

Si bien que Raed s’est mis en tête de partir sur les traces de son ami Youssef. Il entend refaire le parcours du jeune musulman, entre Montréal et Sherbrooke, puis peut-être passer en Turquie, antichambre de Daech. À travers son parcours, Raed veut savoir ce qui prédisposait son ami à cette dérive, qui il a rencontré, ce qu’on lui a dit, comment on lui a permis de rejoindre le groupe armé État Islamique.

Surtout, il veut savoir… T’es où, Youssef?

Ce film est à la fois une quête personnelle et touchante, celle d’une amitié perdue, et une enquête d’actualité et pertinente dans le contexte social et politique de ce début de nouveau millénaire. Enfin, et ce n’est pas négligeable, c’est une manière de remettre les pendules à l’heure et de faire une bonne fois pour toutes l’évanescente différence entre islam et terrorisme, entre musulman et djihadiste.