Format : 1 x 1 heure
Diffuseur : ICI RDI
Année de production : 2015
Genre : Documentaire

Depuis soixante ans, Alain Stanké s’est imposé tel un géant dans l’horizon culturel canadien. Communicateur flamboyant, mais surtout prolifique, il s’est illustré tour à tour à titre de journaliste, d’auteur, d’animateur, d’éditeur, de producteur… et même de sculpteur!

Pourtant, celui qui a passé la plus grande partie de sa vie à raconter celle des autres a peu parlé de la sienne. De son enfance en Lituanie, alors qu’il s’appelait encore Aloysas-Vytas Stankevičius; des camps de travail allemands, où il a connu les affres de la guerre et côtoyé la mort; de sa jeunesse à Paris, où il a fait ses études et tâté du cinéma; de son arrivée à Montréal, où il est débarqué quelques jours avant de célébrer ses dix-sept ans, cette terre d’accueil où il fondera sa famille et bâtira la remarquable carrière qu’on lui connait.

Ce destin atypique et fascinant, le père des Insolences d’une caméra a bien voulu en remonter le parcours avec nous. Au fil des rencontres, des témoignages de ses proches, et en puisant à même l’intarissable source d’archives qui le concernent, on découvre que derrière l’homme public, l’homme de communication, l’homme d’action, se cache l’homme de cœur, le père, l’artiste… et le survivant.