Format : 10 x 1 heure
Diffuseur : ICI RDI
Année de production : 2012
Genre : Documentaire

Visiter le site web

Corruption dans la construction, intimidation à l’école et discrimination, scandales financiers, mauvais traitements aux aînés, cynisme politique et quête de célébrité… Pas un jour ne passe sans que les nouvelles ne nous rappellent les dérives de notre société. Au banc des accusés, encore et toujours, les autres. Mais nous ? Que ferions-nous dans une situation semblable ?!?

Grâce à des tournages en caméra cachée, des expériences de jeux de rôle et des recherches scientifiques sur le comportement humain, Cas de conscience recrée un « laboratoire d’étude » sur notre comportement par rapport à de grandes questions de société.

Au départ, la méthode peut sembler racoleuse : des passants sont placés devant des situations éthiques mises en scène par notre équipe, qui font appel à leur sens civique, politique, écologiste ou humanitaire. Comment vont-ils réagir à la discrimination, la fraude, la différence linguistique, la désobéissance sociale ou la malhonnêteté? Confronté à un groupe de jeunes qui intimident une grand-mère dans l’autobus, qui va intervenir et comment?

Là où Cas de conscience diffère de l’habituelle caméra « farce et attrape », c’est que le citoyen pris sur le vif est le point de départ, un prétexte percutant pour nous amener vers une analyse plus large de la situation. Dans le cas de nos jeunes voyous, ils incarnent une facette de notre sujet du jour : l’intimidation. Chaque épisode s’articule ainsi autour d’un grand thème central qui regroupe divers aspects d’un même « travers » de l’homo vulgaris : le pouvoir, la cupidité, la violence, le mensonge…

Cette série documentaire de 10 épisodes, animée avec désinvolture par André Sauvé, humoriste et humaniste, propose une lecture nouvelle des grands enjeux sociaux en explorant l’origine et les motivations de l’être humain. On peut bien reprocher aux politiciens de mentir et à certains grands financiers de nous voler, mais qui peut se vanter de n’avoir jamais embauché un travailleur au noir ou octroyé un privilège à un ami…